ACCUEIL NOS PRODUITS TECHNOLOGIE CONTACTS LOI APPLICABLE
TECHNOLOGIE


La photothérapie par les LED et LLLT (Low Level Laser Therapy), ou thérapie par faible niveau de lumière, est définie par l'usage d'une lumière monochromatique émise par des diodes notamment dans le rouge ou le proche infrarouge pour moduler une fonction biologique sans effet thermique. Cette technologie de plus en plus utilisée dans le domaine médical conduit à de nombreux effets positifs en matière de cicatrisation, de soulagement de la douleur, de diminution de l’inflammation, et d'accélération du processus de guérison. Bien que la peau soit naturellement exposée à la lumière bien plus que tout autre organe, celle-ci est particulièrement réceptive aux longueurs d’ondes rouge et infrarouge. Les photons sont absorbés par les chromophores mitochondriales présents dans les cellules de la peau. Par conséquent, le transport d’électrons, la libération d’ATP (adénosine triphosphate), la circulation sanguine, et autre canaux de communications sont stimulés. Les cellules souches peuvent s’activer, ce qui permet une stimulation du système de réparation tissulaire et de cicatrisation. En dermatologie, la photothérapie par les LED ou par LLLT a des effets bénéfiques sur les rides, les cicatrices d’acné, les cicatrices hypertrophiques, et l'accélaration de la guérison des brûlures. La thérapie par les LED peut réduire les dommages causés par les UV en tant que traitement mais également en tant que mesure prophylactique. Concernant les désordres pigmentaires tels que le vitiligo, la thérapie par LED peut favoriser la re-pigmentation en stimulant la prolifération des mélanocytes et donc réduire la dépigmentation en inhibant l’auto-immunité. Les maladies inflammatoires telles que le psoriasis et l’acné peuvent également être traitées. La nature non-invasive et l’absence quasi-totale d’effets secondaires encouragent les dermatologues à une utilisation des LED de manière plus en plus fréquente.

La photothérapie utilise de la lumière dont la longueur d’ondes varie entre 390 et 1100 nm émise en mode pulsée ou continue. Dans des conditions normales, la lumière se base sur une basse fluence (0,04 à 50J/cm2) et une faible puissance (environ 100mW/cm2). Les longueurs d’onde allant de 390 à 600nm sont utilisées pour traiter les tissus superficiels, et les longueurs d’onde plus élevées (600 à 100nm), qui pénètrent plus profondément, sont utilisées pour traiter les couches tissulaires les plus profondes.

Ces thérapies non-invasives sont de plus en plus utilisées pour les maladies de peau et le rajeunissement de celle-ci, en particulier dans les pays occidentaux où le niveau de vie est plus élevé et la volonté de maintenir une peau idéale est encouragée par les pressions sociales. Bien que la peau soit naturellement exposée à la lumière bien plus que tout autre organe, celle-ci est particulièrement réceptive aux longueurs d’onde rouge et infrarouge délivrés par nos appareils thérapeutiques. Bien que la découverte de la photothérapie date des années 60, ce n’est que récemment qu’elle est utilisée en dermatologie. L’introduction de la lumière froide générée par les LED a réduit bon nombre de problèmes liés aux lasers tels que l’aspect pécuniaire, les effets secondaires potentiels pour la santé, ou encore la nécessité d’un personnel qualifié pour les faire fonctionner.

Aujourd’hui, la photothérapie par les LED peut proposer des sources lumineuses puissantes dans le rouge, le bleu, et l’infrarouge, dont l’efficacité a été agrée par la FDA en Août 2002.

Comment la thérapie par la lumière rouge est bénéfique pour la peau?


Nos appareils utilisent des LED super-lumineux pour délivrer des faisceaux concentrés de lumière rouge (660nm). La photothérapie améliore la circulation sanguine et stimule la production de collagène par les fibroblaste pour atténuer les signes du vieillissement cutanée ( peau terne , ridée....). Cet effet à la fois métabolique et cellulaire aide à lutter contre le vieillissement de la peau: relâchement , manque d’éclat, rides et ridules , pores dilatés ... La thérapie par la lumière rouge est sans danger, peu importe le type de peau, sa couleur et l’âge du patient.
C’est l’un des moyens les plus efficaces et non invasifs pour aider la peau à conserver son élasticité et sa jeunesse.

Comment fonctionne la thérapie par la lumière bleue ?
Les longueurs d’onde spécifiques à la lumière bleue pénètrent dans la peau et aident à détruire les bactéries responsables de l’acné. La lumière bleue réduit les lésions causées par l’acné inflammatoire apportant une aide efficace et sûre dans son traitement.

Comment la thérapie par la lumière bleue est bénéfique pour la peau?


Nos appareils utilisent des LED super-lumineux pour délivrer des faisceaux concentrés de lumière bleue (415nm). Une fois délivrée, cette énergie lumineuse est absorbée par les bactéries cibles responsables de l’inflammation associée à l’acné, connue sous le nom de P.acnes. Pendant cette absorption, des molécules de porphyrine, ( molécules naturellement présentes au niveau du sébum des glandes pilo-sébacées )captent cette lumière et produisent des radicaux libres « tueurs » de bactéries. Sans cette bactérie, P.acnes qui génère l’inflammation , l’acné disparaît.

TECHNOLOGIE
La photothérapie par les LED et LLLT (Low Level Laser Therapy), ou thérapie par faible niveau de lumière, est définie par l'usage d'une lumière monochromatique émise par des diodes notamment dans le rouge ou le proche infrarouge pour moduler une fonction biologique sans effet thermique. Cette technologie de plus en plus utilisée dans le domaine médical conduit à de nombreux effets positifs en matière de cicatrisation, de soulagement de la douleur, de diminution de l’inflammation, et d'accélération du processus de guérison. Bien que la peau soit naturellement exposée à la lumière bien plus que tout autre organe, celle-ci est particulièrement réceptive aux longueurs d’ondes rouge et infrarouge. Les photons sont absorbés par les chromophores mitochondriales présents dans les cellules de la peau. Par conséquent, le transport d’électrons, la libération d’ATP (adénosine triphosphate), la circulation sanguine, et autre canaux de communications sont stimulés. Les cellules souches peuvent s’activer, ce qui permet une stimulation du système de réparation tissulaire et de cicatrisation. En dermatologie, la photothérapie par les LED ou par LLLT a des effets bénéfiques sur les rides, les cicatrices d’acné, les cicatrices hypertrophiques, et l'accélaration de la guérison des brûlures. La thérapie par les LED peut réduire les dommages causés par les UV en tant que traitement mais également en tant que mesure prophylactique. Concernant les désordres pigmentaires tels que le vitiligo, la thérapie par LED peut favoriser la re-pigmentation en stimulant la prolifération des mélanocytes et donc réduire la dépigmentation en inhibant l’auto-immunité. Les maladies inflammatoires telles que le psoriasis et l’acné peuvent également être traitées. La nature non-invasive et l’absence quasi-totale d’effets secondaires encouragent les dermatologues à une utilisation des LED de manière plus en plus fréquente.

La photothérapie utilise de la lumière dont la longueur d’ondes varie entre 390 et 1100 nm émise en mode pulsée ou continue. Dans des conditions normales, la lumière se base sur une basse fluence (0,04 à 50J/cm2) et une faible puissance (environ 100mW/cm2). Les longueurs d’onde allant de 390 à 600nm sont utilisées pour traiter les tissus superficiels, et les longueurs d’onde plus élevées (600 à 100nm), qui pénètrent plus profondément, sont utilisées pour traiter les couches tissulaires les plus profondes.


Ces thérapies non-invasives sont de plus en plus utilisées pour les maladies de peau et le rajeunissement de celle-ci, en particulier dans les pays occidentaux où le niveau de vie est plus élevé et la volonté de maintenir une peau idéale est encouragée par les pressions sociales. Bien que la peau soit naturellement exposée à la lumière bien plus que tout autre organe, celle-ci est particulièrement réceptive aux longueurs d’onde rouge et infrarouge délivrés par nos appareils thérapeutiques. Bien que la découverte de la photothérapie date des années 60, ce n’est que récemment qu’elle est utilisée en dermatologie. L’introduction de la lumière froide générée par les LED a réduit bon nombre de problèmes liés aux lasers tels que l’aspect pécuniaire, les effets secondaires potentiels pour la santé, ou encore la nécessité d’un personnel qualifié pour les faire fonctionner.

Aujourd’hui, la photothérapie par les LED peut proposer des sources lumineuses puissantes dans le rouge, le bleu, et l’infrarouge, dont l’efficacité a été agrée par la FDA en Août 2002.

Comment la thérapie par la lumière rouge est bénéfique pour la peau?

 

Nos appareils utilisent des LED super-lumineux pour délivrer des faisceaux concentrés de lumière rouge (660nm). La photothérapie améliore la circulation sanguine et stimule la production de collagène par les fibroblaste pour atténuer les signes du vieillissement cutanée ( peau terne , ridée....). Cet effet à la fois métabolique et cellulaire aide à lutter contre le vieillissement de la peau: relâchement , manque d’éclat, rides et ridules , pores dilatés ... La thérapie par la lumière rouge est sans danger, peu importe le type de peau, sa couleur et l’âge du patient.

C’est l’un des moyens les plus efficaces et non invasifs pour aider la peau à conserver son élasticité et sa jeunesse.

Comment fonctionne la thérapie par la lumière bleue ?
Les longueurs d’onde spécifiques à la lumière bleue pénètrent dans la peau et aident à détruire les bactéries responsables de l’acné. La lumière bleue réduit les lésions causées par l’acné inflammatoire apportant une aide efficace et sûre dans son traitement.

Comment la thérapie par la lumière bleue est bénéfique pour la peau?


Nos appareils utilisent des LED super-lumineux pour délivrer des faisceaux concentrés de lumière bleue (415nm). Une fois délivrée, cette énergie lumineuse est absorbée par les bactéries cibles responsables de l’inflammation associée à l’acné, connue sous le nom de P.acnes. Pendant cette absorption, des molécules de porphyrine, ( molécules naturellement présentes au niveau du sébum des glandes pilo-sébacées )captent cette lumière et produisent des radicaux libres « tueurs » de bactéries. Sans cette bactérie, P.acnes qui génère l’inflammation , l’acné disparaît.